le ciné-goûter du bocage – 12/10/19

Projection de courts métrages d’animation le samedi 12 octobre 2019, à 15h15 – entrée gratuite

dans le Hall de l’école Trompe Souris, Saint-Georges du Bois

Dans le cadre de son « CINÉ du BOCAGE », Kazok[ou] s’associe de nouveau avec l’associationAKILTOOR pour fêter le cinéma d’animation, avec un grand ciné-goûter !

Cet évènement est gratuit et ouvert à tous, nous serons seulement limités par le nombre de places disponibles.
Kazokou_projection_12oct19_web__________________

Au programme de l’après-midi :
– projection de courts métrage d’animation, pendant environ 35mn, tout public – dès 3 ans,
– goûter offert aux enfants (avec l’aide des personnes motivées, et de ce que chacun apportera)
– jeux de société (Association AKILTOOR)

 

__________________

« Épopées Aquatiques »
Une compilation inédite de six courts métrages produits par le studio d’animation Folimage autour de la thématique de la mer.

 

LES FILMS

Circuit marine de Isabelle Favez (2003, 7’50 »)
Un bateau en haute mer. Les marins pêchent, mangent, boivent… et chantent. Le chat regarde le perroquet, le perroquet regarde le joli poisson dans son bocal, le chat regarde le poisson… Qui mangera qui ?
– Première mention spéciale, Festival international de Berlin, 2004

Le nuage et la baleine de AlenaTomilova (2016, 3’35 »)
Un petit nuage se lie d’amitié avec une grande baleine bleue. Quand la baleine échoue sur une plage, le nuage n’hésite pas un seul instant : il part à la rescousse de son amie, au risque de sa propre vie.

Pêcheurs d’étoiles de Han Zhang (2016, 5′)
Dans un petit port, un grand-père et son petit-fils vendent des étoiles. Lorsque ces dernières viennent à manquer, le jeune garçon doit prendre sa barque et braver tous les dangers pour rapporter une nouvelle pêche miraculeuse !
– Meilleur film d’animation, Festival du film court de Toronto, Canada, 2017
– Meilleure animation au New Filmmakers Los Angeles, Etats-Unis 2016
– Meilleur court-métrage d’animation au Festival international du film d’animation de Chandler, Etats-Unis, 2017

Le moine et le poisson de Michael Dudok De Wit (1994, 6′)
Un moine, près d’un bassin, remarque la présence d’un poisson sautillant. Obsédé par cette découverte qui perturbe complètement sa retraite, il essaie d’attraper l’animal en utilisant toutes sortes de stratagèmes. Une indicible complicité naît entre ces deux êtres, s’étoffe et, petit à petit, l’histoire devient plus symbolique.
– César du meilleur court métrage, 1996

L’éléphant et la baleine de Jacques-Rémy Girerd (1985, 8’25 »)
Un éléphant sauve une baleine malheureuse d’être exhibée devant le public et l’emmène avec la caravane du cirque pour la remettre à la mer.Lelephant-la-baleine-1

Drôle de poisson de Krishna Nair (2018, 6’21 »)
Au milieu de l’océan, un groupe de poissons se réunit à la rescousse d’un poisson rouge qui flotte à la surface. Ils décident de faire tout ce qu’ils peuvent pour l’aider à revenir dans l’eau et respirer, ignorant qu’il est en fait un ballon.
– Prix Coup de Cœur du Jury, Festival Interactif de Cinéma de Levis, Canada, 2018
– Prix du meilleur scenario, Festival du Film Merveilleux et Imaginaire, Paris, France 2018
– Prix du public, Festival Partie(s) de Campagne, Ouroux-en-Morvan, 2018